Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 18:07

bulletin5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le lire, cliquez ici !

Repost 0
Published by frontdegauche08
commenter cet article
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 01:16

photo 2Comme rien n’est fait pour que les citoyens s’approprient les enjeux liés à l’Union européenne, qui pourtant sont capitaux puisqu’ils concourent à la casse de notre modèle social et à la réduction de l’espace démocratique, il est temps de riposter !

Le Front de Gauche a donc organisé lundi 19 mai à 18h30 salle de Neversune rencontre - débat dans le cadre des élections européennes en présence de Mélanie TSAGOURIS – PCF, en 2èmeposition sur la liste du Front de Gauche dans le Grand-est, conduite par Gabriel AMARD, secrétaire National du Parti de Gauche afin d’informer les citoyens de l’importance de voter le 25 mai. Le grand nombre de présents pour parler de ces élections prouve une réelle envie d’informations sur ces futures élections.

 

Les médias nous prédisent malgré tout une abstention record et un vote FN en hausse… Les deux seraient une erreur.


L'Europe traverse une crise profonde parce que, soumise à la finance, ses décisions conduisent à la destruction des services publics, des droits sociaux et à la misère, notamment dans les pays du sud, la Grèce étant emblématique de ce point de vue.

Le Front de Gauche n'a pas un projet "anti-européen"comme le clament sans cesse les media et le pouvoir actuel. Il se propose avec les autres forces progressistes qui existent et sont actives en Europe de la refonder sur de nouvelles bases et, pour cela, de d'abord rompre avec l'Union Européenne actuelle: stopper la régression sociale et écologique en cours…

Concrètement, voici quelques-unes de nos propositions, pour une « Union de nations et de peuples souverains et associés » :

  • Pour chaque pays, une clause permettant de NE PAS appliquer toute mesure qui serait pour lui un recul économique, social ou culturel. Bien entendu, sortir du Traité Sarkozy-Merkel-Hollande (TSCG), en ne soumettant plus le budget de la France aux technocrates de la Commission de Bruxelles.

  • Obligation pour tous les pays d’un salaire minimum garanti obligatoire, avec un plancher supérieur à AU MOINS 20% du seuil de pauvreté : cela diminuera la concurrence déloyale et la course aux bas salaires.

  • Pour nos agriculteurs, viticulteurs, éleveurs : vivre de leur travail avec des prix garantis et des produits sains, cela implique des règles pour contrer les trafiquants en tout genre qui pénalisent producteurs et consommateurs.

  • Nous voulons prendre la Banque Centrale Européenne, supprimer sa pseudo « indépendance » qui fait qu’elle n’a de comptes à rendre qu’aux lobbies de la finance : sa force de frappe, supérieure des dizaines de fois au budget de la France, doit être contrôlée par les élus et servir aux peuples !

    • Pour liquider cette rente de 50 milliards que le budget de la France verse chaque année, en intérêts, aux banques privées : la BCE peut reprendre notre dette à zéro % d’intérêt, c’est ce que faisait avant 1973 notre propre Banque Centrale.

    • La BCE doit prêter massivement pour créer des dizaines de millions d’emplois, consacrés au développement, aux défis écologiques, à la santé et la formation.

    • Dans l’immédiat, la BCE est obligée de garantir les prêts des banques publiques au même titre que les banques privées : c’est donc à nous, en France, de transformer ces banques en un grand pôle public.

  • Refus du Traité Transatlantique qui donnerait les pleins pouvoirs aux forces de l’argent ; et sortie immédiate de l’OTAN, bras armé des USA !photo 1

Rappelons qu’aucun des mauvais coups de l’Union Européenne actuelle n’a pu être décidé sans l’accord du Conseil Européen, c'est-à-dire de nos chefs d’Etat, Sarkozy et Hollande compris.

C’est pourquoi notre vote pour des députés européens qui osent, couplé avec la candidature du leader progressiste grec Alexis Tsipras, peut avoir l’effet d’un coup de tonnerre : une véritable contagion de l’Humain d’abordà travers toute l’Europe.

Repost 0
Published by frontdegauche08
commenter cet article
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 19:01

rompre1. Informer les citoyens de tous les sujets en discussion au Parlement européen.
2. Rejeter le Grand marché transatlantique pour contrer la mainmise des multinationales sur l’Europe.
3. Voter contre toutes les mesures d’austérité, qu’elles touchent les salaires, ou les prestations sociales.
4. Voter pour un président de la commission européenne indépendant de la coalition de la droite et du PS : Alexis Tsipras. Et voter contre tout renouvellement des commissaires européens sortants.
5. Défendre avec vigilance les droits des femmes (égalité professionnelle, droit à l’avortement, éradication de la traite des êtres humains).
6. Défendre sans faille les services publics (rail, énergie, poste, santé, etc.) contre toute libéralisation.
7. Agir pour la laïcité : séparer les institutions européennes des églises et des sectes et stopper leurs financements publics.
8. Rompre avec les traités européens et désobéir à toute mesure européenne contraire à l’intérêt général, dans une perspective de solidarité entre les peuples.
9. Soumettre l’euro et la Banque centrale pour se libérer des marchés financiers et relancer l’activité et l’emploi.
10. Décider un audit et des annulations de dette publique pour mettre fin à l’austérité.
11. Instaurer des visas commerciaux aux frontières pour empêcher le nivellement par le bas des droits sociaux et écologiques
12. Sortir de l’OTAN, agir pour la paix.
13. Proposer une planification écologique pour affronter le changement climatique et rompre avec le productivisme
14. Refonder la PAC pour une agriculture écologique et paysanne, refuser les OGM, combattre la brevetabilité du vivant et l’agrobusiness
15. Agir avec les mobilisations sociales, écologiques et citoyennes en Europe.

Repost 0
Published by frontdegauche08
commenter cet article
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 09:25

rompreDes économies pour qui ?

Manuel Valls a commencé à lever le voile sur son plan qui prétend réaliser 50 milliards d’économies.

Que voit-on apparaître ? D’abord une attaque contre le pouvoir d’achat du plus grand nombre : pensions de retraite et allocations familiales bloquées, gel du point d’indice de la fonction publique (baisse de salaire de 10% de 2010 à 2017).

Ensuite, les services publics vont être passés au laminoir selon une logique purement comptable indifférente à l’intérêt général.

Pour le peuple, où sont les économies ?

Chacun de nous va devoir compenser de sa poche !

L’an dernier, les entreprises cotées ont pourtant battu un record de versement de dividendes. Les actionnaires ont pris la part du lion, plus que l’investissement ! Quant aux petites entreprises, elles sont étranglées par la sous-traitance en série et les banques.

C’est à ce coût du capital qu’il faut s’attaquer.

Repost 0
Published by frontdegauche08
commenter cet article
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 08:59

rompreLundi 19 mai

18h30 - salle de Nevers à Charleville Mézières

Recontre- débat

avec des candidats

sur la liste du Front de Gauche dans le grand est

conduite par Gabriel Amard, secrétaire national du PG

Mélanie Tsagouris, secrétaire départementale du PCF de la Meuse, la deuxième sur la liste, et Michèle Leflon, vice présidente PCF du Conseil Régional, la candidate ardennaise de la liste, seront présentes.

Des représentants de composantes du Front de Gauche seront également présents : Sébastien Neau pour Ensemble et Michel Georges pour le PG.

Cette Europe-là, pour nous, c'est non !
Il faut la refonder.


Une austérité injuste et inutile
Si aujourd'hui, l'Union Européenne tourne le dos à toutes les promesses qui nous avaient été faites au moment de sa création, c'est parce qu'elle a fait le choix d'une orientation économique bien précise qui impose la réduction des crédits publics et sociaux, la pression à la baisse des salaires, la réduction des systèmes de protection sociale et refuse de s'attaquer aux privilèges. Ces orientations sont appliquées par tous les gouvernements des pays européens, qu'il soient de droite, ou socialistes. Elles ont fait de notre continent celui du chômage, de la précarité et de la régression économique, sociale et environnementale.
Le peuple doit exprimer sa colère
Les critiques, la déception, la colère même vis à vis de la construction européenne sont telles que la tentation pour certains est de s'abstenir ! Mais ceux qui en profiteraient sont ceux-là même qui ont soumis la construction européenne aux appétits des financiers ou l'extrême droite, dont le seul projet est un isolement passéiste à l'idéologie nauséabonde, ne s'intéressant même pas à des objectifs aussi essentiels que l'augmentation des salaires par exemple !


Le bulletin de vote du Front de Gauche,
c'est celui qui pèsera pour :


- l'arrêt des politiques d'austérité, comme le demandent touts les forces sociales, syndicales et de progrès de l'Union européenne avec lesquelles nous agissons !
Une autre utilisation de l'argent, en priorité absolue pour l'emploi, à commencer par l'emploi des jeunes, les salaires, les dépenses sociales, les services publics, les investissements utiles. Nous demandons que ces priorités bénéficient des mêmes prêts quasi-gratuits de la Banque Centrale Européenne que ceux dont profitent aujourd'hui les seules banques privées (avec les résultats que l'on sait ) ! Nous demandons la taxation des mouvements de capitaux spéculatifs et la fin des paradis fiscaux.


Le 25 mai, pas d'abstention.
Votons Front de Gauche !

Repost 0
Published by frontdegauche08
commenter cet article
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 14:30

rompreLes élections européennes du 25 mai seront l'occasion pour les Ardennais d'afficher leur volonté de rompre avec la politique européenne actuelle pour la refonder sur des bases de solidarité, de démocratie, de progrès social et environnemental.
Ce sera l'occasion de dire stop à la politique d'austérité qui frappe durement les couches populaires des pays européens, avec l'aggravation de la misère et du chômage particulièrement marquée dans notre département, pendant que les richesses se concentrent de plus en plus dans les mains de quelques familles ! Le fatalisme devant la politique antisociale du gouvernement Valls, aux petits soins avec le patronat, n'est pas la solution.
Pour exiger une politique nouvelle, sur la base du progrès social et une autre construction européenne qui respecte les peuples, l’abstention est une impasse.
Le Front de Gauche porte des propositions nous permettant de nous sortir du marasme actuel par une déconstruction-reconstruction de l'Europe sur des bases de coopération de nations libres et égales reprenant le contrôle de la finance pour la satisfaction des besoins, le développement des services publics, une protection sociale de haut niveau, un salaire minimum dans tous les pays pour lutter contre le dumping social.
Ce programme sera développé dans les jours à venir dans notre département par les militants du Front de Gauche et la candidate ardennaise sur la liste conduite par Gabriel Amard, secrétaire national du PG dans la circonscription du Grand Est, Michèle Leflon, vice-présidente PCF du conseil régional.

Repost 0
Published by frontdegauche08
commenter cet article
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 22:16

affichepetiteL'initiative d'une manifestation le 12 avril, décidée bien avant les élections municpales, trouve son sens renforcé avec la surdité du Président de la République à la colère populaire.

Vous pouvez trouver le texte de l'appel à manifester ici et la liste des premiers signataires ici.

Tous à Paris le 12 avril

pour affirmer l'exigence d'une vraie alternative à gauche


Un départ collectif est organisé des Ardennes : l'inscription est obligatoire (et urgente)  par téléphone au 03 24 56 40 43 ou par mail : fdg.ardennes@gmail.com

Participation aux frais : 5€. Une collecte sera organisée pour compléter. Des sandwichs en nombre confectionnés par les militant(e)s permettront d'abonder les frais de transport !

 

Repost 0
Published by frontdegauche08
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 00:24

1392073 1423787254505458 374715744 nLe budget 2014 c’est plus d’impôts injustes, moins de services publics et de protection sociale : ce n’est pas supportable !

Marchons pour une révolution fiscale contre les privilèges !

Marchons pour exiger des parlementaires qu’ils ne votent pas ce budget d’austérité. Imposer un équilibre budgétaire comme le veulent les institutions et gouvernements européens est stupide et injuste. Cela mène à la stagnation économique. Il faut changer de cap.

Vite un impôt progressiste et républicain !

Un bus est organisé au départ des Ardennes (lieu précis et horaires seront précisés ultérieurement). L'inscription est obligatoire, urgente, et à faire avant le samedi 23 à midi au plus tard !

Contact : fdg.ardennes@gmail.com ou 03 24 56 40 43

Repost 0
Published by frontdegauche08
commenter cet article
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 09:31

Rassemblement vendredi 15 novembre à 18 h

Symboliquement, ce sera devant la direction départementale des finances publiques,

au coin de l'avenue d'Arches et de la rue Voltaire à Charleville Mézières

 

encoreLe projet de loi de finances 2014 s’inscrit dans la logique des précédents budgets d’austérité, avec des coupes importantes dans les dépenses publiques et un transfert financier au bénéfice des entreprises (12 milliards d’euros de baisse d’impôts) et au détriment des ménages (11 milliards d’euros d’augmentation). C'est un budget de régression sociale.

Plutôt que de s'attaquer au coût du capital - En 30 ans, la part des salaires dans la richesse monétaire totale créée a ainsi reculé de 9 points au profit des dividendes versés aux actionnaires, une véritable ponction sur l’entreprise et ses salarié-es opérée par les détenteurs de capitaux - le gouvernement préfère taxer les ménages avec des mesures particulièrement injustes comme la hausse de la TVA, touchant de manière disproportionnée ceux qui consomment l'essentiel de leur revenu, c'est à dire les classes populaires.
Pourtant d'autres réformes sont possibles, donnant à l'impôt sur le revenu une progressivité beaucoup plus importante, corrigeant l'aberration actuelle qui fait que les plus grosses entreprises, celles du CAC 40 sont beaucoup moins taxées que les PME. Sortir de l'austérité nécessite aussi de s'émanciper des règles européennes qui paupérisent les populations.
C'est pourquoi les groupes parlementaires du Front de Gauche à l'Assemblée Nationale et au Sénat ont décidé de voter contre ce budget.
Contre ce budget qui taxe les familles et assiste les riches, la coordination du Front de Gauche dans les Ardennes appelle à un rassemblement symbolique devant la direction départementale des finances publiques, au coin de l'avenue d'Arches et de la rue Voltaire le vendredi 15 novembre à 18h.

Repost 0
Published by frontdegauche08
commenter cet article
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 21:41

logoLes éléments du projet gouvernemental de réforme de retraites sont maintenant dévoilés : elle repart de la réforme Sarkozy : le gouvernement légitime la fin de la retraite à 60 ans. Elle utilise les mêmes leviers que toutes les réformes de la droite : allongement de la durée de cotisations ce qui signifie le recul de l’âge réel de départ en retraite. C’est une triste première pour un gouvernement de gauche ; elle touchera plus particulièrement les jeunes.

D’autre part, si le gouvernement annonce une augmentation des cotisations des salariés et des patrons, ceux-ci sont rassurés par l’annonce de l’allègement de leurs cotisations concernant les prestations familiales dès 2014. Il s’agit d’un nouveau cadeau au patronat après les 20 milliards déjà accordés aux entreprises sans contrepartie en 2013. Puisqu’il est si bien entendu, le MEDEF aurait tort de ne pas en demander encore plus comme il le fait dès aujourd’hui…

Cette « réforme » n’est pas faite pour répondre aux besoins des Français mais pour obéir aux injonctions de Bruxelles. Pour cela, le gouvernement est prêt à faire ce qu’aucun gouvernement « de gauche » n’a fait. Au mépris des aspirations de ceux qui ont battu Nicolas Sarkozy et l’avis d’une part grandissante de la majorité gouvernementale comme le montrent, notamment, les réactions à Europe Ecologie – Les Verts ou l’appel de socialistes opposés à cette réforme.

Sans parler du chômage qui plombe lourdement les comptes de la protection sociale : les dernières annonces d'une reprise de l'usine Electrolux de Revin, laissant sur le carreau trop de salariés est l'exemple même de la poursuite d'une politique économique de laisser aller vis à vis de groupes qui, comme Electrolux, n'ont comme seul but que d'augmenter leurs profits.

Le Front de gauche entend contribuer à la plus grande unité possible contre cette réforme derrière les syndicats et dans le cadre du Collectif retraites 2013. Il appelle à participer à la journée d'action du 10 septembre organisée par les syndicats : manifestation à 13h30 au départ de la place ducale à Charleville-Mézières.

Le même jour, le Front de Gauche des Ardennes vous invite à participer aux initiatives d'ATTAC 08 : à l'issue de la manifestation : un café militant et sa buvette salle Guy Canon (av. de Warcq à Manchester) avec un tour de table départemental en présence de syndicalistes locaux et à 17h30 un débat sur la question des retraites en présence de Jacques Cossart, Secrétaire du Conseil scientifique d'ATTAC.

Repost 0
Published by frontdegauche08
commenter cet article

Pour nous contacter

fdg.ardennes@gmail.com

Ce blog a pour vocation d'informer des initiatives prises par les militants du Front de Gauche dans les Ardennes, mais aussi d'être un lieu de débats.

Vous y retrouverez donc des articles sous des signatures diverses et un agenda des initiatives

Recherche

Agenda